Archéologie régionale


Le produit des fouilles archéologiques locales, particulièrement importantes depuis le Second Empire, témoigne du lointain passé de Compiègne et de sa région. De la Préhistoire jusqu’à la période médiévale, toutes les périodes sont représentées au sein des collections archéologiques du musée.
Des expositions thématiques renouvelées permettent de présenter plus largement les collections archéologiques en privilégiant la présentation de différentes activités de la vie quotidienne : « manger », « se vêtir », « habiter », « mourir », …
 
Les sites remarquables de l’archéologie régionale jalonnent le parcours permanent de visite comme autant d’étapes chronologiques :

Le site paléolithique de Verberie (période du Magdalénien final)

Campement temporaire de chasseurs de rennes datant d’environ 10500 ans avant notre ère, le site du Buisson Campin, situé en bordure de l’Oise, est particulièrement emblématique du travail de l’archéologue : 25 ans de fouilles et d’études ont permis de comprendre l’aménagement de l’espace « habité » tel qu’il pouvait se présenter. La répartition et la qualité des vestiges lithiques et osseux a fait distinguer plusieurs zones d’activités : atelier de taille d’outils, atelier de dépeçage, boucherie, dépotoirs semblant s’organiser autour d’un foyer et d’une aire de repos. L’outillage de pierre se composait de divers instruments soigneusement taillés et adaptés à leur usage respectif : burins, perçoirs, grattoirs ou lamelles.









Le sanctuaire de Gournay-sur-Aronde (Gaule celtique)

Site essentiel de la civilisation celtique d'Europe aux IIIe et IIe siècles av. J.-C,  le sanctuaire gaulois de Gournay-sur-Aronde se situe en territoire bellovaque. Cet enclos sacré est entouré d'un fossé dans lequel furent découvertes quelques 2000 armes de fer volontairement martelées ou pliées mêlées à près de 3000 ossement d’animaux sacrifiés.

Le musée de Compiègne présente un nombre important de ces armes, représentatives de l'armement du guerrier celte de la période de la Tène (deuxième âge du fer). Leur sacrifice reste difficile à interpréter : part de butins pris lors de batailles ou propres armes de guerriers dévolues aux rites cultuels en l’honneur de divinités restées inconnues à ce jour ? Le site est abandonné entre 100 et 60 av. J.-C., peu avant la conquête des Gaules par Jules César.



Le sanctuaire de Champlieu (Gaule romaine)

Occupé dès l’époque gauloise, le site de Champlieu abrite un sanctuaire qui s'étend le long de la voie antique Senlis-Soissons, dite Chaussée Brunehaut, situé aujourd’hui sur la commune d’Orrouy. Au milieu du Ier siècle, un premier temple ou fanum en pierre s’élève sous le règne de l’empereur Claude (41-54). Pour cette période, le musée de Compiègne présente divers fragments de sculptures et de fresque, ainsi que du matériel archéologique plus humble. A la fin du IIe siècle, le site se dote d’un théâtre et de thermes en même temps que le temple est somptueusement reconstruit et agrandi. Il est alors orné de figures mythologiques richement sculptées, inspirées de l’art grec hellénistique, dont le musée conserve un ensemble exceptionnel.

















Le développement de la ville de Compiègne, depuis la capitale impériale naissante à l’époque carolingienne à la ville royale médiévale.

Fondée par l’empereur Charles le Chauve, voulant créer une Carlopolis, Compiègne est alors la seule ville nouvelle créée à l’époque carolingienne avec Aix-la-Chapelle dont elle est la copie. Quelques vestiges archéologiques conservés au musée évoquent le palais impérial et l’atelier monétaire qu’il abritait. Devenue ville royale au Moyen âge, Compiègne voit pratiquement tous les souverains venir séjourner en son château, d’abord situé au bord de l’Oise. La ville profite de ces séjours royaux et se dote de multiples édifices religieux, surtout sous le règne de Saint Louis (1226-1270). Le musée présente quelques objets issus des fouilles archéologiques évoquant la vie quotidienne au Moyen Age à Compiègne : céramiques, luminaires, artisanat de tabletterie.




Aquarelle temple de Champlieu

bacchante Champlieu

chaîne sanctuaire de Gournay

denier de Charles le Chauve

grattoir du site de Verberie

épée sanctuaire de Gournay

Thétis et Achille enfant Champlieu

umbo sanctuaire de Gournay