Les arts décoratifs des XVIe et XVIIe siècles


Le projet de Musée des Etudes d’Antoine Vivenel devait également contribuer à l’éducation des artistes et à la formation artistique des artisans et des ouvriers de sa ville natale. Dans cette logique pédagogique, il a rassemblé de nombreux exemples des différentes techniques des arts décoratifs européens des XVIe et XVIIe siècles.
 
Pour la technique de la céramique, la collection  rassemble un grand nombre de majoliques dont la production s’est développée au XVIe siècle en Italie dans de grands centres comme Urbino, Faenza, Gubbio, Deruta et Casteldurante d’où proviennent les œuvres du musée. Les grès issus des ateliers rhénans de Cologne, Frechen, Siegburg et Raeren, présentent des cruches, des pichets et de grandes chopes, ornés de motifs en relief d’une grande qualité artistique. Les ateliers français sont également représentés par les oeuvres de l’école de Bernard Palissy et les faïences de Nevers.
Parmi les émaux de Limoges, l’ensemble précieux de six portraits mythologiques peints par Léonard Limosin illustre admirablement la technique de l’émail sur cuivre.
L’habileté et le savoir-faire des maîtres verriers transparaissent à travers les verres de Venise ou à la façon de Venise et les cristaux de Bohème.
Enfin, un ensemble de sculptures en albâtre, bois, bronze et en étain ainsi que des éléments de boiseries et des fragments architecturaux provenant du château de Gaillon viennent compléter ce panorama des arts décoratifs européens.











école de Palissy

Léonard Limosin Briséis

Léonard Limosin Ariane

Léonard Limosin Hercule

Léonard Limosin Médée

Léonard Limosin Protésilas

Léonard Limosin Thésée

majolique Le Parnasse

majolique Madeleine

majolique Triomphe romain

vasque de la bataille de Mülhlberg